“Startups dans le business travel : Autonomes ou forcées à la coconstruction ?”

“À l’occasion du dernier salon Vivatech, le Président de la République a encouragé les grands groupes et les entreprises à aller encore plus loin dans la collaboration avec les startups.

L’objectif est évidemment de pouvoir gagner en maturité de chacun des côtés : l’un fait un bond technologique permettant et gagne en compétitivité, l’autre bénéficie de la très grande maturité marché de son client-partenaire. 

Les startups sont-elles pour autant en capacité d’être autonomes et d’être un fournisseur parmi d’autres au sein du panel de l’acheteur travel ? Sont-elles au contraire vouées à l’intermédiation ou à la “”coconstruction”” pour vendre ?”